Crop circles

Anomalies dans les crop circles

Phototropisme des céréales (Orientation des végétaux par rapport à la lumière).

Vous devez vous douter qu’il y a parfois de faux crop circles. Bien sûr les mystificateurs existent. Pourquoi ? Il y a plusieurs raisons.
Certains le font pour faire un coup de pub, pour un journal ou une radio par exemple.
D’ autres le font pour expérimenter et montrer que « c’est faisable ».
Il y a aussi ceux qui veulent créer le doute… c’est de la désinformation.
Puis certains « mystiques » qui tentent sincèrement de poursuivre l’œuvre réalisé, et réussissent à faire certains crop circles intéressants. C’est aussi le goût de l’aventure qui les pousse vers cette expression artistique. Alors  parfois on peut se faire « avoir ».

Voici comment vous pouvez vous faire une première petite idée.

Il vous faut connaître un peu le phénomène qui se déroule très rapidement. Parfois tout peut se jouer en quelques secondes.

Les tiges des céréales (quand il s’agit d’un champ de céréales bien entendu) sont pliées à la base et souvent coudées au niveau d’un des nœud. Dans la nature ce phénomène existe, il permet à la plante de se redresser vers la lumière si un coup de vent ou un accident quelconque a couché l’épi vers le sol. Mais dans un crop circle, le phénomène est très différent. Quand les tiges sont coudées, c’est qu’elles participent à un mouvement dans le dessin ou la géométrie du crop circle.

Vous pouvez essayer de plier les tiges au niveau des nœuds… elles casseront toutes. Il n’y a qu’une méthode.

Attendre que les blés couchés se redressent naturellement. Il faut alors beaucoup de temps, c’est le phototropisme.

Si vous observez bien, vous pouvez voir des petits trous ou des cavités d’expulsion au niveau des nœuds. En effet, quand le crop circle se produit, il y a un tel dégagement de chaleur en quelques nanosecondes que les tiges trop jeunes et gorgées d’eau, peuvent éclater…comme le bouchon d’une cocotte minute. Il faut bien que la vapeur d’eau trouve son chemin. Sinon le nœud est simplement gonflés. Vous trouverez différents cas de figures suivant les conditions dans lesquelles ont lieu ces phénomène.

Le biophysicien américain, William.C.Levengood, a fait une très bonne étude sur le sujet.

En analysant ces anomalies dans les céréales, les chercheurs ont très vite compris qu’il s’agissait de micro-ondes diffusées par une source lumineuse. Des expériences ont été faites aux Etats-Unis, on sait reproduire le phénomène en laboratoire… mais sur de petites quantités de blé.

Dans l’avenir l’homme possèdera peut être la technique, mais on n’y est pas encore. Affaire à suivre…

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.