Crop circles

crop de Sarraltroff

Crop de Sarraltroff

C’est parfois les petits détails qu’il nous faut observer. Ainsi, la prèsence de mouches collées sur les tiges de céréale peut en dire long sur l’histoire du crop circle.

 

Maintenant, une chose importante, vérifier s’il n’y a pas des mouches collées dans le reste du champ, car si c’était le cas cela voudrait dire qu’il y a une maladie et donc que cela n’a rien à voir avec le crop circle.

Or il semblerait qu’il n’y ait que dans le crop circle que les mouches soient collées.

 

Il y a eu des précédents, en effet on en parle depuis 2000.

Dans mon premier livre   » Des cercles dans la nuit » en 2005, j’en parlais déjà car en Angleterre, ce phénomène s’était produit et avait été suivi par Janet Ossebaard.

 

Il faudrait une analyse avec des outils performants, pour comprendre d’abord le phénomène.

La question :  Comment ces mouches ont-elles été piégèes ?

Il est évident qu’à partir de là, l’histoitre des planchistes  ne tient plus.

C’est encore une énigme, mais de toutes les façons peut nous importe de savoir qui a fait ce crop circle car ce n’est pas là le plus important.

Il ne faut plus perdre de temps à disséquer les crop circles, on sait que le plus important c’est de sentir ce qui se passe actuellement, et surtout en profiter pour développer sa conscience et retrouver son chemin de vie.

Le temps nous est compté mes amis, chaque jour qui passe nous rapproche soit de l’ombre soit de la lumière. Il y a eu autrefois un entre-deux, mais maintenant il faut choisir.

Chaque jour qui passe, c’est un peu plus de pollution dans le corps, que ce soient des métaux ou des perturbateurs endocriniens, et toujours plus d’ondes patogènes…. Alors la solution, c’est d’éléver son taux vibratoire, se purifier, se débrouiller pour manger et boire ce qu’il y a de plus naturel, s’ouvrir au merveilleux et avec le collectif comme dans un crop circle faire tourner les énergies curatives. Plus le temps passera et plus les humains seront obligés de se priotéger et de  » Respirer »… sinon ils deviendront des morts-vivants.

C’est un secret de Polichinelle, même s’il n’y avait qu’un seul vrai crop sur la planète, ce serait déjà suffisant pour s’ouvrir à l’Univers. Alors ne vous prenez plus la tête, vrai ou faux,….. Ils sont tous là, devant vos yeux, et sous vos pieds, alors profitez de cette chance, de ce miroir d’Alice, pour entrevoir le monde meilleur.

Commander les livres

Vous pourriez également aimer...

3 commentaires

  1. Millet David says:

    Bonjour Umberto, référez vous des jeu de cartes de crop circles par années passées et futur? Sinon existe t-il un livre qui les répertorie tous ? Peut être dans vos livres, que je compte acheter ou me faire offrir😆 en fin d’année.

  2. Antoine Kirmann says:

    « Il est évident qu’à partir de là, l’histoitre (sic) des planchistes ne tient plus. »

    Si l’ironie était un vin, on nous sert du grand cru aujourd’hui !

  3. Paul Leray says:

    Après tout ce qui se dit sur Sarraltrof et le déferlement contre les soi-disants « illuminés », il faut que tu reprennes la main sérieusement umberto notamment en se penchant sur les cas de crop circles qui n’auraient jamais pu être fait par des humains avec des planches : très complexes et apparus en une nuit. Par contre je pense que c’est une erreur d’annoncer que les faux sont une bonne chose parce que le groupe qui va à l’intérieur vivra une belle expérience énergétique, cela discrédite les vrais car comment alors prouver que l’énergie y est forte ? Et puis faire preuve de grande prudence, l’histoire des mouches collées fait quand même désordre. Pourquoi pas un live à deux avec philippe Veber ?

Répondre à Antoine Kirmann Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.