Un message SEXtraordinaire

Cerne Abbas Giant, dans le Dorset. le 22 mai 2017

Partagez, c’est Énorme, incroyable, vous n’en reviendrez pas, sulfureux, prodigieux, évident, qui en dit long et pourtant si simple. Oui, tout y est, tout est là ! magnifique, pas de mots, ou trop peu, alors l’image explicite, implicite, crève les yeux et blackboule, renverse la table, et perce le cœur. C’est quoi cette image ?

D’abord une vésica piscis, l’un des tracés de géométrie sacrée les plus anciens, appelée aussi « la mandorle. » Le tracé est porteur du nombre d’or.

C’est aussi la base de la fleur de vie, graine de vie .

Et donc pendant toute la période du moyen-âge, cette mandorle ou amande fut l’enveloppe aurique du Christ Enseignant ou christ Pantocratore, c’est à dire le Christ en Gloire.

C’est très important d’avoir l’image de gloire, mais le quotidien des Catholiques est le Christ en souffrance sur la croix. Voyez l’importance des images, après l’Église, on a des gouvernements qui culpabilisent l’ homme. Hé oui, arrêtons de culpabiliser, de commémorer les horreurs, stop ! au nom de la mémoire on nous empoisonne et on perpétue la guerre et la haine en se donnant la bonne conscience… Alors Réveillons-nous.!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous avez donc compris le premier message, mais attention tout va s’inverser dès lors qu’un nouvel élément  se présente à nous. Alors de quoi s’agit-il et quel est cet élément ?

Nous sommes sur un lieux sacré,

ou multidimensionnel comme j’aime à le dire. Et près de ce crop circle il y a ce dessin qui date de la fin du moyen-âge et qui pourrait être une représentation plus ancienne comme celle du dragon d’Uffington de l’époque mégalithique. Cet homme en gloire, c’est à dire pour l’époque,( mégalithique) est un homme qui représente la PROTECTION, donc le courage, et la FERTILITÉ c’est à dire la survivance de la tribu et donc la prospérité. Hé oui, à l’époque le sexe c’était la gloire, la vie, la prospérité, la paix ce que nos religions ont un peu transformer et diaboliser.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Revenons aux mythes païens, avec les grandes cérémonies druidiques, sur l’amour, les cultes de la fertilité autour des menhirs et de dolmens. Donc à partir d’ici un deuxième message va apparaître dans tout son éclat et pour cela il suffit de changer de point de vue.

En résonance avec ce sexe magnifié de l’homme, le crop circle dévoile le féminin sacré, la matrice, la fleur de vie ou graine de vie, et nous montre le chemin sacré, la clé pour parvenir à la paix, à l’unification. Comment sortir de cette dualité qui empêche l’Esprit d’éveiller les âmes.

Qui nous a enfermé dans cette vision nocive de l’amour, qui a voulu cacher les cheveux de Marie Madeleine, qui a créé le pécher originel en faisant reposer la faute sur les épaules de la femme. Qui lui met le voile de l’obscurantisme et de l’ignorance afin d’assujettir les humains et les rendre esclaves pervertis ne pouvant qu’engendrer la haine et la soumission.

LIBÉRATION, c’est par l’amour dans tous les sens du mot, la joie de vivre et d’être, le déploiement de la kundalini. Comment l’humanité peut-elle se transcender si elle ne sait pas se libérer, ou libérer ses chakras de base. Pour monter en énergie il ne faut pas être bloqué, aliéné ou réduit à l’état de mouton. C’est Wilhelm Reich qui a écrit « écoute petit homme, », » la libération sexuelle » et démontré le lien entre la naissance du fascisme et la frustration sexuelle.  « La fonction de l’orgasme » selon Wilhelm Reich (1897-1957).

Voilà donc le deuxième message sacré du crop circle.

C’est la porte, le passage vers le Divin. Curieux, n’est-ce pas ? Oui cela bouleverse les codes, mais bien entendu tout a été faussé, déformé, diabolisé, et donc perverti. Ce qui a pour résultat une société de moutons complètement pervers et déboussolés, déconnectés de Soi, déconnectés de la Source. Heureusement, c’est la fin de tout cela, le mal montre enfin son visage et les humains se libèrent, s’éveillent. Oui, la femme a toujours été l’avenir de l’homme, car elle est en nous, hémisphère droit hémisphère gauche.

Et la cerise sur le gâteau : C’est la pomme, la pomme d’Adam, le fruit défendu. La plus belle diabolisation. C’est la pomme qui contient la connaissance pourvu qu’on la coupe dans le sens ésotérique.

Celle empoisonnée de Blanche Neige et en passant, Apple.

AMOUR LUMIERE et GRATITUDE

 

 

 

 

 

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Anne Candau dit :

    Merci !

  2. YVON ANDREE CLAUDI dit :

    Merci pour ce rappel de la fleur de vie cette beauté du féminin sacré , la matrice , LA VIE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *