Pourquoi s’intéresser à ce qui ne servirait à rien ?

Le nouveau paradigme ! Hier, à Méteren, nous avons commencé la conférence à 18 000 ub et l’ensemble des participants est monté à plus de 100 000 à la fin, et beaucoup ont senti dans le corps physique ces sensations d’éveil dans le coronal ou des picotements dans les mains etc…C’ est ce qu’on ressent lorsqu’on se réunit dans un crop circle ou lors d’une méditation dans une chapelle romane ou autre. Donc vous comprenez bien que vrai ou faux crop, cela n’a aucune importance pour ce phénomène énergétique qui se répand sous forme d’ondes scalaires et dont l’origine cosmique est initiée par les humains. Même dans un vrai crop circle très puissant, un sceptique ne ressentira rien, rien. En fait les énergies se déversent quand vous émettez l’intention et que vous êtes réunis avec vos connexions diverses et vos reliances, et ce sera très fort suivant votre motivation… « Il en sera fait selon votre volonté ». J’ai écrit dans un de mes livres en 2008, « On reçoit dans les crop circles en fonction de ce qu’on y amène ». Alors vrais ou faux crop, à ce niveau énergétique cela n’a pas d’ importance. Cependant dans un vrai, tout est surmultiplié et les manifestations surnaturelles ou d’éveil nous émerveillent sans cesse, la géométrie sacrée est alors à l’oeuvre et touche les parties les plus profondes et insoupçonnées de notre être. Oui, c’est le grand rendez-vous et c’est bien d’y être préparé.

Du point de vue scientifique, c’est-à-dire, analytique. Posons la question  » Pourquoi un crop circle  » ? Franchement quel intérêt ? Tout au mieux, rangeons cela dans la catégorie du Land Art. Les scientifiques ont autre chose à faire que s’intéresser aux graffiti, aux tags et à tout autre dessin qu’il soit sur un mur ou dans un champ. Alors pourquoi ce déferlement de haine de la part des « scientistes athées ou sceptiques » relayé par les médias comme Science et Réalité, FR3 etc… Franchement, le jeu ne vaut pas la chandelle, mieux vaut faire un papier sur la nouvelle exposition de tel ou tel artiste encore méconnu. D’autant plus que les agriculteurs, sauf celui qui vend son terrain pour se le faire tatouer, sont d’une rage folle et se feraient la peau de ceux qui bravent l’interdit. Les autres qui ont pour complice l’agriculteur et certains médias, pourraient aussi bien faire des pâtés de sable, où est l’exploit ou est la bravoure ? Mais, posez-vous la question, pourquoi tant de haine et d’acharnement contre les gens qui aiment se promener dans les crop circles. C’est simple, c’est la preuve qu’il faut aller chercher la raison ailleurs que dans la science, ou deuxième réponse, c’est la preuve qu’il faut cacher à tout prix quelque chose !

Voyons du côté de ceux qui se promènent dans les crop circles, jusqu’à faire des milliers de kilomètres pour cette unique raison, quelle est la motivation première ? C’est une quête dans l’invisible, et oui, la science n’a plus rien à voir ici. Donc, c’est là que s’arrêtent la science et les vrais scientifiques. Ceux qui vocifèrent sont donc des haineux, pas des scientifiques car ils n’y entendent rien… mais contre quoi ! Ils ne peuvent pas savoir, ils ne savent pas, car ici, il faut faire appel à d’autres compétences humaines, c’est un autre domaine, celui de l’amour de la vie, de la terre et de ses lois divines, le domaine de la connaissance, de la philosophie et de la spiritualité. Voilà pourquoi ils ont la haine. Voilà pourquoi grâce à Descartes, et tous les philanthropes on est arrivé à la séparation de l’Église et de l’État, afin qu’il y ait la paix. On ne peut pas utiliser la science pour autre chose que la science. Le monde spirituel est celui  du cœur, pas du mental, mais le cœur a ses raisons que la raison ignore.

Science et Spiritualité : Les deux approches n’ont rien à voir, donc les sceptiques, soient vous êtes scientifiques et vous en restez à cela, soit vous travaillez les autres domaines de compétence, ce qui risque d’être très difficile pour vous.

Pour ce qui relève de la science, il faut bien avouer que les preuves existent mais que les sceptiques ne font que tourner autour et cherchent sans arrêt le moyen de détourner la vérité. Genre, si je peux faire un petit cercle avec ma planche cela veut dire que tous les crop circles sont faits comme ça ! C’est raisonnable ça ?? On verra en détail les preuves scientifiques, en son temps. La France est en retard, en Angleterre on parle de cela depuis les années 90. Vous rendez-vous compte, la méthode du faux crop pour narguer les amateurs a été utilisée en 1991 en Angleterre ! Le résultat c’est simplement faire perdre du temps, mais c’est tout car depuis 1991, le nombre de gens qui avancent honnêtement sur le sujet n’a fait qu’augmenter. La lumière dérange ces êtres-là.

1 ) La science : Qui comporte aussi des phénomènes éphémères, qu’on ne peut reproduire et qu’on a vu qu’une fois ou très rarement, comme les mouches collées. Et un autre domaine, non connu des sceptiques, les mathématiques. En effet j’ai des preuves multiples d’une certaine géométrie inédite, jamais utilisée par les humains…. sauf que de plus en plus, les faussaires s’acharnent à la recopier maladroitement, mais sans y parvenir. Cela est dans mes livres et j’en reparlerai plus tard.

2) Le domaine spirituel : Il y a beaucoup à dire et il serait bon déjà de décomposer, en ce qui concerne les crop circles, le domaine spirituel en deux parties, Les ressentis et la connexion. Les ressentis et toutes les connaissances qui l’accompagnent, se retrouvent par exemple dans la radiesthésie, la radionique, la géobiologie. C’est d’ailleurs plus un art qu’une science exacte, tout comme les approches énergétiques et toutes les thérapies chinoises. Alors s’il vous plaît les écraseurs de blé, vous n’entendez rien à cela, donc laissez tranquille les gens qui pratiquent. Sinon, vous n’ êtes rien moins que des terroristes sectaires comme il y en a toujours dans les période de changement.

Quand à la partie connexion : On retrouve la géométrie sacrée, avec le nombre d’or, la suite Fibonacci, d’autres suites mathématiques,  les fractales… etc Tout ce qu’on ne voit pas dans les dessins des faussaires, ou si grossièrement copiés. Ensuite il y a la connexion avec d’autres dimensions, les canalisations, les perceptions et visions diverses. L’ésotérisme est une autre clé qui permet de comprendre le sens des crop circles car toute la sagesse des Anciens s’est perpétuée à travers les monuments, dolmens, menhirs, cromlechs, temples, églises, chapelles, cathédrales etc. Cette connaissance qui est passée par les Templiers. Tout cela nous amène à la guidance, et à ces multiples témoignages d’amour que les gens ont reçu dans les crop circles. La symbolique, la numérologie et surtout les synchronicités magnifiques qui font des crop circles des messages d’une immense richesse qui résonnent à l’intérieur de la matière, car ils éveillent aussi bien la planète que les humains, aidant à la transformation et l’évolution de l’ADN.

L’énergie est au cœur, de tous les crop circles, vrais ou faux. Est-ce que l’on se pose la question pour un chromlech ou une église ? Non, évidemment. Bien entendu l’énergie est différente selon chaque lieu, et aussi selon d’autres facteurs liés au temps, à la fréquention etc

Qui a dit qu’on déterminait un vrai d’un faux avec un pendule ?? Certainement pas ceux qui s’en servent, mais ceux qui ne savent pas et qui croient cela. Mais qu’est-ce que les sceptiques appellent vrais ou faux ? En fait un crop circle est un dessin dans un champ, qu’il soit fait par des humains ou on ne sait Qui ; il existe tout simplement. Le résultat par contre au niveau des mesures en radiesthésie ou en géobiologie sera un élément important pour ceux qui s’intéressent à la spiritualité. Bien sûr cette démarche gêne certaines personnes qui ne veulent pas sortir de leur zone de confort bien assis sur leurs certitudes qui ne sont validées que par des preuves matériels sans arrêt ressassées et qui ne satisfont aucunement ceux qui cherchent à utiliser leur plein potentiel humain. On n’a aucun souci avec qui que ce soit, nous n’avons jamais critiqué qui que ce soit, c’est la bienveillance qui caractérise les gens qui aiment les crop circles.

Nous avons parlé de cela à partir des années 90, avec la série de crop circles réalisés par Doug Bower et Dave Chorley, et quand j’ai fait une étude en 2009 avec un scientifique concernant la nature de la terre, on s’est bien rendu compte qu’il y avait au moins deux sortes de crop circles. Et là, on a vraiment compris que les mesures avec les pendules ne pouvaient pas déterminer l’origine du crop circle.

Alors à quoi servent ces mesures qui se retrouvent aussi bien, dans un crop circle que dans une conférence sur le phénomène ou encore dans une chapelle ? Ces mesures permettent à ceux qui pratiquent d’avancer sur leur chemin d’évolution, d’affiner leurs recherches et le développement de soi.

Il y a deux milles ans on se moquait des premiers Chrétiens, et c’est toujours comme cela, on se moquait de Copernic et de Galilée. On n’y peut rien, cela n’a pas changé.

Dans les grandes lignes on va dire que tout crop circle vibre et cette vibration est liée à l’onde de forme, au lieu, (ce n’est pas un hasard si la plupart des crop circles se trouvent autour de Avebury et de Stonehenge). Ensuite et c’est le plus important cette vibration est amenée par les gens qui en général sont des personnes qui ont fait des kilomètres pour retrouver quelque chose qui leur parle dans le coeur. Je me suis retrouvé parfois dans des crop avec des Italiens, des Canadiens, des japonais, des Suisses, des Français, des Anglais, des Allemands, des Suédois et tout le monde fraternisait. Souvent du coup on se regroupe en cercle pour rester en harmonie avec le crop et on chante. Chacun apporte sa connexion et les énergies montent si fort que certains pleurent de joie, certains vivent des ouverture de conscience et cela va parfois très loin car ceux qui le peuvent font des petites sorties de corps ou connectent avec d’autres dimension, ou encore reçoivent des messages.  Alors pourquoi cette haine qui consiste à casser, salir, ceux qui partagent simplement le merveilleux qu’ils ont rencontré en chemin au même titre que ceux qui font St Jacques de Compostelle ou tout autre pèlerinage ou retraite dans un monastère, Chrétien ou Bouddhiste. Que ce soit devant un mandala ou un cercle, ou l’image de ce cercle. Chacun sa façon de méditer ou de se relier à ce qui nous dépasse. La liberté des Uns s’arrête ou commence celle des autres, dans la paix, le respect des convictions et l’amitié.

Je ne suis pas un spécialiste auto-proclamé, mais un amoureux contaminant!
Revenons sur l’histoire insensée du faux crop circle de Sarraltroff. Une stratégie machiavélique pour faire croire que tous les crop circles sont faux et du coup ridiculiser celui qui depuis 20 ans n’a de cesse que de montrer le côté merveilleux de ce phénomène qui est, entre autres choses, un message pour l’évolution de l’humanité.

Rendez-vous compte, je suis invité à venir dans un crop circle et qui est là ? : La directrice du journal Républicain Lorrain, l’agriculteur qui gère ce champ, qui sont déjà informés que ce crop circle a été fait par le protagoniste de cette affaire qui avait enregistré auparavant toute ma conférence pour soit-disant faire quelque chose de bien !!

En plus, les faussaires ont collé des mouches sur les tiges à l’entrée du crop circle ( avec de la laque). Ils ont aussi reproduit ce que l’on peut trouver dans les vrais crop à savoir des petites tiges debout dans la ligne de passage du tracteur. Ils ont pu faire cela car avec l’autorisation de l’agriculteur, ils ont pu travailler avec des gros phares de lumière comme en plein jour, et prendre leur temps pour fignoler à la main ce genre de détail qu’on ne peut pas faire la nuit avec une planche en écrasant tout comme des bourrins.

En effet, des équipes se sont relayées en Angleterre, à Milk Hill par exemple, en haut des collines pour surveiller pendant plusieurs nuits d’affilées ce qui se passait dans les champs environnants ; Avec des caméras infra-rouges et un tas de matériel sophistiqué de façon à filmer l’apparition d’un crop… Et parfois rien, rien , sauf qu’au petit matin le crop circle était là et rien n’avait déclenché le système mis au point, donc pas une seule lumière ou présence humaine n’avait été détectées, aucun point chaud ??? Et je peux vous dire que si un agriculteur tombe sur un groupe, la nuit dans son champ, c’est à la carabine et avec les chiens qu’il les fera déguerpir…. Or cela ne s’est jamais produit, et sur près de 10 000 crop circles, on n’a jamais recensé de dessins à moitié terminés??

Ensuite le faussaire a enregistré en caméra cachée, comme s’il était en milieu hostile !!! Il a surtout fait des montages vidéo honteux en manipulant les images et en détournant tous les propos, en arrachant des images privées sans respect aucun. Méthodes utilisées par la propagande dans les pays totalitaires. Bref, cette fausse communication fonctionne très bien sur les cerveaux endoctrinés, branchés sur une haine inconsciente de tout ce qui est beau, vivant, lumineux, authentique et simplement naturel et humain.

Nul besoin d’énumérer ces techniques qui renvoient presque à la prestidigitation. C’est-à-dire qu’on arrive à faire croire au contraire de ce qui est, en utilisant par exemple des phrases ou images hors contexte. C’est tellement facile, et le tout avec des critiques qui semblent de bons sens, voir même scientifiques. Exemple : La récolte sera meilleure dans le crop l’année prochaine car au milieu du crop il y a une sorte de fumier qui s’est déposé suite au pourrissement de la paille etc … C’est possiblement vrai, mais aussi complètement faux,cella dépend des cas, car c’est la nature de la terre qui a changé et qui fait que quelques mois plus tard, en hiver, la neige fondra plus vite ou moins vite dans les traces du crop circle que dans le reste du champ. Et pour cause la résistivité à l’intérieur du crop est complètement différente du reste du champ, et cela dans un sens ou dans l’autre ! Mais tout change si en effet le crop a été fait avec des planches. Bref tout est possible.

Même le phénomène d’héliotropisme ou de phototropisme est évoqué à tord, comme si on ne le connaissait pas.!.. Ce qui se passe dans un crop quand des tiges sont courbées pour suivre la ligne d’un cercle, et que cette courbure de la tige est établie grâce à deux nœuds consécutifs légèrement étirés et pliés n’est en rien du phototropisme même si cela y ressemble tout à fait. J’admets complètement toutes les convictions, elles doivent être respectées car nous n’avons pas tous les mêmes informations, et chacun les gère à sa façon.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *